Marcelobraune

Marcelobraune

Professionnels

et conseils métiers 

En Ile de France

Règlementation climatisation

03/08/2020

Règlementation climatisation

La règlementation exige la vérification de la climatisation au moins 1 fois tous les 5 ans.

Ce travail doit être réalisé par un professionnel indépendant qui n’est ni l’installateur de la clim ni le technicien de la société de fabrication. Le technicien doit être validé par un organisme certifié NF pour effectuer le contrôle de votre système de climatisation.

 

Règlementation climatisation : norme européenne

 

La norme en rigueur fixe de nouvelles exigences pour tous les climatiseurs ayant une puissance de plus de 12 kW. La loi prévaut qu’une étiquette soit obligatoirement fixée sur ce produit. Cette étiquette renseigne sur :

- SEER la classe énergétique en mode rafraichissement

- SCOP la classe énergétique en mode chauffage par zone climatique pour chaque saison

- Le niveau de puissance acoustique de l’unité intérieure et l’unité extérieure

Grâce à cette étiquette, il est facile de comparer les performances des produits. Ainsi, vous pourrez mieux faire le choix du système qui répond à vos besoins.

 

Inspection périodique obligatoire

 

Il y a quelques années, l’inspection des systèmes d’air des établissements et des particuliers n’était pas obligatoire. Les appareils demeuraient insalubres et ils devenaient des nids d’infections et d’allergies. Par la suite, la saleté réduit la durée de vie des appareils et provoque des surconsommations d’énergie.

Suite au problème que créent les climatiseurs non entretenus face à la santé de l’homme et l’environnement, l’inspection de la climatisation est devenue obligatoire pour les appareils d’une puissance de plus de 12 kW. Un contrôleur doit effectuer une vérification systématique de l’appareil, le nettoyage des filtres, la qualité des pièces, etc. Par la suite, il dresse un rapport portant sur le bilan d’évaluation du système, son dimensionnement et son rendement.

 

Règlementation de l’installation

 

Il existe une règlementation pour l’installation de la climatisation. Elle concerne surtout les climatiseurs installés dans les bureaux, les locaux, les lieux publics accueillant du monde. L’objectif est de limiter les problèmes de santé dus à l’apparition des bactéries mortelles et la légionellose. Il est aussi question de protéger l’environnement. En effet, le gaz frigorigène est nocif tant pour l’homme que pour la planète. Il est question de contrôler l’utilisation des gaz nocifs. Par ailleurs, il faut aussi veiller à ce que le climatiseur ne soit pas bruyant. La loi sanctionne les nuisances sonores des climatisations résonnantes. Le seuil limite est fixé à 25 décibels.

Seul un spécialiste titulaire d’une attestation de capacité d’installation délivrée par un organisme certifié est habilité à installer ces climatiseurs. Les tours réfrigérantes, la climatisation dite split (monosplit et multisplit) sont concernés par la réglementation, exceptés les climatiseurs monobloc avec gaine d’évacuation et centrale.

 

Obligation entretien climatisation

 

Le climatiseur apporte du confort pendant les périodes de fortes chaleurs. Cependant, la climatisation est soumise à de nombreuses réglementations à l’exemple de l’entretien. Tous les propriétaires ont l’obligation de faire entretenir le climatiseur 1 fois par an pour les systèmes neufs et tous les 5 ans pour les systèmes anciens.

Aménager un climatiseur dans une cave à vin Climatiseur Split : lequel choisir ?